Choisir le bon garde-meubles en fonction de la loi française

Choisir de stocker vos biens dans un garde-meubles, c’est prendre en compte non seulement la sécurité de vos affaires, mais également les réglementations légales entourant les entrepôts. En France, la loi impose des règles strictes pour garantir la sécurité des entrepôts, et cela s’applique également aux garde-meubles. Avant de confier vos biens à un tel établissement, il est crucial de comprendre ces normes.

Autorisation d’exploitation : une première étape incontournable

Avant de débuter toute activité d’entreposage, il est impératif d’obtenir l’autorisation d’exploitation d’un entrepôt couvert. L’obtention de cette autorisation dépend de la superficie de l’entrepôt que vous prévoyez d’utiliser. 

Pour une superficie inférieure à 5 000 m², aucune autorisation spécifique n’est requise. Pour une superficie comprise entre 5 000 et 50 000 m², une déclaration en préfecture est nécessaire. 

En revanche, une superficie égale ou supérieure à 50 000 m² exigera une autorisation préalable de la préfecture, suivie de celle de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Classement ICPE : la norme à respecter

Une fois l’autorisation obtenue, votre établissement sera classé selon la norme ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement). Cette classification spécifique régule la manipulation des marchandises, en imposant des obligations aux exploitants en fonction des produits stockés. Parmi les éléments soumis à la mise en conformité, on retrouve :

  • Dispositifs de sécurité : Cela inclut les mesures de prévention des incendies ainsi que celles destinées à assurer la sécurité des personnes présentes dans l’entrepôt.
  • Gestion des déchets : Les entrepôts sont tenus de respecter des normes strictes en matière de gestion des déchets.
  • Système de stockage : Les modalités de stockage doivent répondre à des critères précis pour garantir la sécurité des biens entreposés.
  • Plan d’évacuation : En cas d’urgence, un plan d’évacuation clair et efficace doit être mis en place.
  • Accès pour les services de secours : Les services d’urgence doivent pouvoir accéder rapidement à l’entrepôt en cas de besoin.

Registre des matières stockées : une obligation documentaire

En plus de ces exigences, les exploitants d’entrepôts, y compris les garde-meubles, sont tenus de maintenir un registre détaillé des matières stockées. Ce registre doit décrire la nature des biens entreposés, les risques potentiels qu’ils représentent et leur emplacement précis dans l’entrepôt. Cette mesure vise à assurer une traçabilité complète des produits et à faciliter la gestion des risques.

Choisir un garde-meubles ne se résume pas seulement à la sécurité de stockage, mais également au respect des réglementations légales. Avant de prendre une décision, assurez-vous que le prestataire choisi respecte les normes en vigueur, garantissant ainsi la sécurité et la conformité de vos biens tout au long de leur période de stockage.

Un conseiller va vous rappeler


Lire aussi