Comment négocier le bail commercial de nouveaux locaux d’entreprise avant un transfert ?

La recherche de nouveaux locaux pour votre entreprise est une étape cruciale, mais tout aussi importante est la négociation du bail commercial qui en découle. Une fois que vous avez identifié le lieu idéal pour votre activité, la négociation des termes du bail avec le bailleur est une étape essentielle pour assurer le succès de votre entreprise dans ses nouveaux locaux.

Négocier le bail de vos locaux d’entreprise : connaître les éléments non négociables

Avant de vous lancer dans la négociation, comprenez les éléments du bail qui ne sont généralement pas sujets à discussion. La durée du bail, par exemple, est souvent fixe (à trois, six ou neuf ans). En fonction de la nature du bien et des normes locales. De plus, l’exigence d’un état des lieux d’entrée et de sortie est souvent incontournable. Cela protège à la fois le locataire et le bailleur.

Si vous essayez de négocier ces éléments qui sont souvent connus pour être inflexibles, vous pouvez perdre votre crédibilité. Il est essentiel que votre bailleur sache que vous maîtrisez le sujet.

Quels points de votre bail pouvez-vous négocier ?

Certains aspects du bail commercial sont sujets à la négociation, offrant ainsi une marge de manœuvre pour adapter les conditions à vos besoins. Parmi ces éléments figurent le loyer mensuel, les modalités de paiement, le montant du dépôt de garantie, les responsabilités en matière de travaux, ainsi que les conditions de cession et de résiliation du bail.

Pour une entreprise, ces éléments sont extrêmement importants. Ils définissent le budget que vous devrez accorder à vos locaux et peuvent changer la donne.

Établissez un budget de départ fixe et précis

Avant d’entamer la négociation, définissez un budget réaliste pour le loyer. Cela vous permettra de négocier en toute confiance et d’éviter de vous engager dans des accords financiers qui pourraient mettre à mal la stabilité financière de votre entreprise. Soyez prêt à expliquer et justifier votre offre en fonction de votre budget préétabli. Vous devez rester ferme sur votre position, même si vous sentez une hésitation de la part de votre bailleur.

Cependant, il n’est pas recommandé de tabler sur un budget trop bas. En effet, en donnant un prix inadéquat, vous pourriez perdre l’opportunité de louer le local. 

On vous recommande de rechercher des locaux similaires, en termes de volume et de localisation, et de vérifier le prix de leur loyer.

Soyez attentif aux détails du bail : le transfert de votre entreprise en dépend

Examinez attentivement toutes les clauses du bail proposé. Assurez-vous de comprendre chaque point et demandez des éclaircissements si nécessaire. Soyez particulièrement vigilant sur les clauses relatives aux travaux à effectuer par le locataire, car elles peuvent avoir un impact financier et opérationnel important.

La négociation du bail commercial pour de nouveaux locaux d’entreprise exige une approche réfléchie et stratégique. En comprenant les éléments non négociables, en identifiant les points de négociation, en établissant un budget clair, en examinant les détails du bail et en prévoyant des options flexibles, vous maximisez vos chances de conclure un accord qui favorise la croissance et la réussite de votre entreprise dans ses nouveaux locaux.

Un conseiller va vous rappeler


Lire aussi