Que faire de mes plantes lors de mon déménagement dans un espace réduit ?

Le remue-ménage est souvent une période tumultueuse où l’on se trouve confronté à de nombreuses questions logistiques. Parmi celles-ci, la gestion des plantes d’intérieur peut être un défi particulier. Lorsque l’on a cultivé et pris soin de ses plantes avec amour, il est naturel de vouloir les emmener avec soi dans ce nouveau chapitre de vie. Cependant, le manque d’espace dans un nouveau lieu peut rendre cette transition délicate. Voici quelques conseils pour assurer le bien-être de vos plantes pendant votre remue-ménage dans un petit espace.

Quelles plantes emmener avec vous et lesquelles laisser ?

Avant de plonger dans les préparatifs du remue-ménage, évaluez le nombre et le type de plantes que vous possédez. Identifiez celles qui sont robustes et peuvent tolérer des changements environnementaux. Les plantes résistantes peuvent souvent s’adapter plus facilement aux nouvelles conditions, ce qui facilitera leur transfert.

Vous pouvez évaluer le volume des plantes à déménager grâce à un calculateur de volume.

Si vous avez un grand nombre de plantes et un espace limité dans votre nouveau lieu, sélectionnez soigneusement celles que vous souhaitez emmener. Optez pour celles qui ont une valeur sentimentale particulière ou qui sont plus adaptées à la vie en intérieur.

Emballez vos plantes convenablement

Environ deux semaines avant le jour J, commencez à préparer vos plantes. Taillez-les légèrement pour réduire leur volume et faciliter le transport. Assurez-vous également de retirer les feuilles endommagées ou malades.

Investissez dans des boîtes appropriées et solides pour transporter vos plantes en toute sécurité. Utilisez du papier journal ou du papier bulle pour entourer délicatement les pots et éviter les chocs pendant le transport. Veillez à ce que les pots soient bien fixés pour éviter tout renversement.

Idéalement, planifiez le transport de vos plantes pendant une période de l’année de températures modérées. Évitez les extrêmes de chaleur ou de froid, car cela pourrait être stressant pour vos plantes. Les jours nuageux sont également préférables pour minimiser l’exposition au soleil direct.

Si possible, transportez vos plantes dans votre propre véhicule pour minimiser les risques de dommages. Assurez-vous qu’elles sont bien ancrées dans le véhicule et ne risquent pas de basculer. Si vous faites appel à une entreprise de service, informez-les de la présence de plantes afin qu’ils puissent prendre des précautions appropriées.

Où disposer vos plantes dans votre nouvel espace réduit ?

Avant d’emménager, réfléchissez à l’emplacement idéal pour vos plantes dans votre nouveau domicile. Assurez-vous qu’elles auront suffisamment de lumière naturelle et d’espace pour s’épanouir.

Si l’espace est vraiment limité, explorez des solutions créatives comme des étagères murales, des supports suspendus ou même des jardins verticaux pour maximiser l’utilisation de l’espace disponible.

Prenez le temps de préparer vos plantes, choisissez soigneusement celles à emmener, et créez un nouvel espace qui favorise leur épanouissement dans votre nouveau chez-vous.

Un conseiller va vous rappeler


Lire aussi